" /> José Bové - Le Parlement européen va-t-il bénir l’arrivée des robots ?

Le Parlement européen va-t-il bénir l’arrivée des robots ?

Thématiques > Europe > Le Parlement européen va-t-il bénir l’arrivée des robots ?
12 February 2019

Le Parlement européen déroule le
, dans un rapport qui sera voté aujourd’hui. Le premier considérant va droit au but : Il souligne que "l’automatisation combinée à l’intelligence artificielle va accroître la productivité et donc augmenter la production ; fait observer que, comme lors des révolutions technologiques précédentes, certains emplois seront remplacés, mais que de nouveaux emplois seront également créés, qui transformeront les vies et les pratiques professionnelles ; souligne que l’utilisation accrue de la robotique et de l’IA devrait également réduire l’exposition de l’homme à des conditions nocives et dangereuses et contribuer à créer davantage d’emplois de qualité et décents, ainsi qu’à améliorer la productivité."

Au paragraphe trois, le rapporteur M. Fox recommande : "que les États membres, aux côtés des acteurs du secteur privé, répertorient les risques et élaborent des stratégies afin de garantir la mise au point de programmes pertinents de reconversion et de requalification."
C’est donc un appel direct aux entreprises pour qu’elles co-décident les risques pour la société.
Bien entendu, le rapport précise que toutes les garanties devront être prises pour que cette arrivée soit éthique, transparente et juste. Lorsque l’on voit l’impossibilité que nos sociétés ont à maîtriser les GAFA et l’utilisation des données personnelles, on ne peut qu’être consternés par la naïveté des députés qui voteront en faveur de ce rapport et qui croient qu’’ils pourront imposer des contrôles et des contraintes à des entreprises qui ne rendent de compte à personne. L’éthique et la productivité sont deux valeurs qui ont bien du mal à coexister en bonne intelligence.

Je voterai donc contre ce rapport.

Le texte complet est disponible en ligne