" /> José Bové - Phil Hogan, un productiviste nouveau Commissaire européen à l’Agriculture

Phil Hogan, un productiviste nouveau Commissaire européen à l’Agriculture

Thématiques > Agriculture > PAC > Phil Hogan, un productiviste nouveau Commissaire européen à l’Agriculture
18 septembre 2014

Ancien ministre irlandais de l’environnement, conservateur, Phil Hogan est un défenseur convaincu de l’agriculture productiviste. ​Alors qu’il était en charge du respect de la qualité des eaux dans son pays, il a réussi a obtenir une dérogation sur la Directive Nitrates qui ​autorise les ​élevages hors-sols de porcs ​à​ épandre désormais 250 kg de nitrates à l’hectare au lieu des 170 autorisés. ​P​eu étonnant que l’Irlande ait une campagne toujours plus vert​e !​

Le réchauffement climatique ne fait plus de doute, et sans le nier, Phil Hogan a mis en place toute une batterie de protections pour que le secteur agricole soit impacté le moins possible par les mesures nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. C’est d’autant plus inquiétant que l’Irlande fait partie des mauvais élèves de l’Europe en ce qui concerne la réduction des émissions de CO2 et de méthane.

Autre critique, les réformes du programme européen LEADER mises en place sous la houlette de Phil Hogan ont affaibli les initiatives des associations en redonnant le contrôle aux collectivités locales, et donc aux politiques. La distribution des subventions a un arrière gout de clientélisme.

Dacian Ciolos, Commissaire sortant, était personnellement convaincu de l’urgence de réformer la PAC afin qu’elle soit plus verte. Ses propositions ont été démollies les unes après les autres par les différents lobbies agricoles, relayés par les groupes politiques majoritaires. Il semble que cette fois ci, la FNSEA et le COPA COGECA ai​en​t préféré travailler avec un homme qui voit l’avenir comme eux, productiviste, corporatiste​, et intégré à l’agro-industrie.​ ​Dans ces conditions, on peut craindre que le peu qui avait été gagné lors de la précédente réforme de la PAC soit peu à peu remis en cause.