" /> José Bové - Coup d’état électoral au Gabon

Coup d’état électoral au Gabon

Thématiques > Démocratie et solidarité > Coup d’état électoral au Gabon
22 octobre 2009

La Plate-forme de Veille et d’Actions pour le Gabon manifestait le 21 octobre devant le Parlement européen pour dénoncer les élections trafiquées qui ont permis l’élection d’Ali Bongo à la tête de l’Etat. La répression des manifestations qui ont suivi cette annonce, a été particulièrement violente. Plus de cinquante personnes ont été tuées et massacrées par les forces de police et l’armée. La Plate-forme de Veille et d’action pour le Gabon demande la mise en place d’une Commission d’enquête du Parlement Européen sur ses assassinats et ainsi que sur la confiscation du pouvoir par M. Ali Bongo.



M. José Bové, invité à prendre la parole par les opposants gabonais, a dénoncé la parodie de démocratie mise en place dans beaucoup de pays qui permet de légitimer des gouvernements corrompus et violents sur la scène internationale. Les relations néocoloniales qui lient encore la plupart de l’Afrique de l’ouest à la France doivent être remises en cause et le poids de certaines sociétés comme Bolloré ne peut plus durer. Après 42 deux ans de silence, la communauté internationale ne doit pas laisser s’ouvrir dans l’indifférence une phase d’oppression au Gabon.

Plus d’info http://www.pva-gabon.org