" /> José Bové - OGM – 86 personnes devant le Tribunal de Marmande

OGM – 86 personnes devant le Tribunal de Marmande

Thématiques > Agriculture > OGM > OGM – 86 personnes devant le Tribunal de Marmande
11 octobre 2010

86 personnes sont jugées aujourd’hui à Marmande pour avoir détruit une parcelle de maïs OGM au cours de l’été 2006. Le danger de pollution par le pollen que représente les cultures transgéniques pour les cultures environnantes a rendu cette action nécessaire et urgente.



De nombreux exemples montrent que les distances minimales imposées à l’époque en France entre parcelles transgéniques et traditionnelles ne garantissent pas la non dissémination des pollens. L’impossibilité de cloisonner les différentes filières agricoles entraine par conséquent une contamination de l’espace. L’exemple espagnol montre malheureusement que de nombreux agriculteurs biologiques ont du cesser leur activité du fait des pollutions et c’est l’ensemble de l’agriculture biologique européenne qui a terme est en danger. Ces pollutions génétiques privent, les consommateurs de la garantie d’une alimentation sans OGM.

Le 7 février 2008, le gouvernement français à mis en place un moratoire, interdisant de fait la culture de la variété de maïs MON810. Cette décision a été prise par les autorités politiques en accord avec le principe de précaution. Au vue des analyses scientifiques contradictoires sur l’impact des OGM sur la santé et l’environnement, il apparaît en effet plus prudent de mettre un frein à toutes les formes de pollution génétiques. Les femmes et les hommes qui se sont rassemblés en 2006 ont agi en état de nécessité. Face à un danger imminent et à la lenteur des procédures politiques et administratives, les manifestants ont pris les devants pour ne pas être mis devant le fait accompli. Aujourd’hui, la seule réponse du Tribunal de Marmande doit être la relaxe pour l’ensemble des personnes jugées.

Articles consultables sur Internet :