" /> José Bové - Notre-Dame-des-Landes : le rapport commandité par Ségolène Royal remet en cause la pertinence du projet

Notre-Dame-des-Landes : le rapport commandité par Ségolène Royal remet en cause la pertinence du projet

Thématiques > Projets inutiles > Notre Dame des Landes > Notre-Dame-des-Landes : le rapport commandité par Ségolène Royal remet en cause la pertinence du projet
5 avril 2016

Les trois inspecteurs généraux des ponts, des eaux et des forêts, chargés par Ségolène Royal d’étudier le projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantiques vers une nouvelle structure à Notre-Dame-des-Landes viennent de rendre leurs conclusions.

Leur rapport d’une centaine de pages est sans appel : le projet ne peut qu’être enterré !

Ces mêmes experts avaient réussi dans le Tarn, autour du barrage contesté de Sivens, à produire une analyse de qualité, largement acceptée de toutes les parties, pour conduire, là-aussi, à une remise en cause du projet.
La seule alternative sérieuse et crédible au projet d’ aéroport de Notre-Dame-des-Landes est la rénovation de l’infrastructure actuelle de Nantes-Altantique. La croissance du trafic est assimilable par le site, et la réduction des nuisances (sécurité, bruit) est possible.

Imaginé en 1966 sous la présidence de Charles-de-Gaulle, le projet a beau avoir muté en aéroport pour le Concorde, puis en troisième aéroport du Grand Paris, et aujourd’hui en aéroport du Grand Ouest, il n’a jamais fait la preuve de son utilité. Il est le dernier des projets imaginés en d’autres temps par la DATAR pour conforter des métropoles d’équilibre à ne pas encore avoir été définitivement enterré. Le projet de transfert du site de l’aéroport de Toulouse-Blagnac n’a pas attendu tant d’années pour se voir remiser dans les cartons !

Il n’est pas acceptable de sacrifier aujourd’hui 1 600 hectares de terres agricoles, et de gaspiller l’argent public à assécher des zones humides, trésors de biodiversité pour complaire aux nostalgiques des 30 glorieuses.
Je salue l’initiative de la Ministre de l’Environnement Ségolène Royal et de ses experts qui ont ramené du fond dans ce dossier. Le référendum proposé par le Président de la République n’a plus lieu d’être. La rénovation de l’aéroport de Nantes-Atlantique n’a que trop tardé et doit être relancée.