" /> José Bové - Des outils de régulation et de maîtrise pour sauver le revenu des paysans

Des outils de régulation et de maîtrise pour sauver le revenu des paysans

Thématiques > Agriculture > Des outils de régulation et de maîtrise pour sauver le revenu des paysans
29 août 2011

Depuis de longs mois, les producteurs de fruits et légumes en Europe traversent une crise sans précédent touchant successivement plusieurs pays avec des origines différentes.



Les mesures prises par les autorités européennes et nationales, suite à l’épidémie d’E. Coli n’ont pas été suffisantes pour restaurer la confiance des consommateurs, entrainant une chute importante des des ventes, ou pour compenser les pertes économiques de milliers de producteurs de fruits et légumes.

Le contexte d’une production pléthorique dans le sud de l’Europe a exacerbé des pratiques concurrentielles entre pays, producteurs et distributeurs entraînant des chutes vertigineuses des revenus paysans sans véritables baisses des prix d’achats aux consommateurs

Malgré les actions d’intervention et de sensibilisation sur le terrain, les réponses des très nombreuses réunions n’apportent que des solutions de court terme sans lisibilité d’avenir.

L’organisation actuelle des marchés, essentiellement axée pour les fruits et légumes sur l’action des organisations de producteurs, montre les limites des moyens d’action à leur disposition. Le travail engagé sur la réforme de la PAC doit être l’opportunité de créer ou de revitaliser des outils de régulations adaptés à chaque production insuffisamment pris en compte dans le projet actuel.

Il est de la responsabilité des Etats d’avancer dans cette direction au niveau national et de faire émerger la recherche des solutions d’adaptation de l’offre à la demande dans les discussions communautaires des mois à venir sur l’avenir de la PAC.

En l’état, la mise en œuvre de l’accord de libre échange avec le Maroc, que la Commission européenne tente de faire passer aux forceps, serait la goutte d’eau qui fait déborder le vase.