" /> José Bové - La remise en cause de la tolérance 0 est inacceptable.

La remise en cause de la tolérance 0 est inacceptable.

Thématiques > Agriculture > OGM > La remise en cause de la tolérance 0 est inacceptable.
24 février 2011

La proposition du Comité Permanent de la Chaine Alimentaire et de la Santé Animale (CPCASA) qui autorise l’importation de céréales ou de protéines végétales contenant des traces d’OGM non approuvés en Europe est inacceptable.



C’est la porte ouverte à la pollution de la chaine alimentaire européenne. Cette décision bafoue les principes élémentaires de sécurité alimentaire. Elle remet également en cause le rôle de l’EFSA (Agence Européenne de Sécurité Alimentaire). Il est clair que l’Europe se trouve fortement dépendante des importations de protéines animales. Cet état de fait est le résultat de politiques libérales d’ouverture sur le marché et d’approvisionnement au moindre cout sans prendre en compte les conséquences sociales et environnementales dans les pays producteurs comme le Brésil ou l’Argentine. Cette dépendance ne résulte pas d’une incapacité structurelle de l’agriculture de notre continent à produire les aliments de qualité que nos concitoyens sont en droit d’espérer. La nécessité et l’urgence d’un plan de relance des cultures de plantes riches en protéines est plus actuelle que jamais. Cette acceptation remettrait également en cause tous les efforts de traçabilités qui ont été pris à ce jour pour tenter d’enrayer une pollution globale des approvisionnements alimentaires. L’entrée en Europe de matières agricoles polluées par des OGM interdits est inacceptable. Je suis indigné de voir comment les entreprises de l’agro-alimentaire utilisent tous les prétextes possibles pour imposer des plantes transgéniques dont la majorité des consommateurs européens ne veut pas. La légalité de la proposition du CPCASA est loin d’être établie et nous étudions la possibilité de porter plainte devant la Cour européenne de Justice. Les Etats membres et la Commission disposent de trois mois pour se forger une opinion. La mienne est déjà arrêtée : je refuse et je m’opposerai à la contamination de la chaine alimentaire en Europe.