" /> José Bové - Sivens : une demande de transparence qui fait sortir le gouvernement de son silence

Sivens : une demande de transparence qui fait sortir le gouvernement de son silence

Thématiques > Projets inutiles > Barrage de Sivens > Sivens : une demande de transparence qui fait sortir le gouvernement de son silence
28 octobre 2014

Les affrontements répétés depuis la fin août sur le site du projet de retenue de Sivens entre des manifestants et les forces de l’ordre ont conduit à la mort ce weekend d’un jeune homme, Rémi Fraisse. Les pouvoirs publics ont fait preuve d’irresponsabilité dans la gestion de cette crise et sont responsables d’avoir laissé s’installer une spirale funeste de la violence.

Si le déboisement du site n’avait pas été poursuivi parallèlement à l’expertise diligentée par la Ministre de l’Ecologie, jamais il n’y aurait eu de tels affrontements.

Aucun engin de chantier, aucun matériel, aucun début de construction n’était à surveiller. Le Ministre de l’intérieur porte la responsabilité d’avoir mis des forces de l’ordre, non seulement là où elles n’étaient pas indispensables, mais aussi là où d’autres moyens de protection de l’ordre public auraient pu être pris. Le maximum n’a pas été fait pour garantir l’intégrité des personnes présentes et éviter que des violences aient lieu.

Au contraire, le déploiement de gardes mobiles sur le terrain revenait à agiter un chiffon rouge devant le taureau. Les pouvoirs publics ont fait preuve de violence institutionnelle dans la gestion de la manifestation de Sivens, en donnant une prééminence aux intérêts des institutions sur la protection des manifestants.

Il faut stopper cette spirale de violence.

Pourquoi un tel déploiement des forces de l’ordre était présent à Sivens sur le site du projet de retenue, alors que se déroulait un rassemblement pacifiste ? C’est le sens de la question que j’ai posée ce matin à Bernard Cazeneuve.
Afin de faire la transparence sur ces évènements, je souhaite, comme Cécile Duflot et Noël Mamère, la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire.