" /> José Bové - Demande de libération d’Aurore Martin auprès de François Hollande

Demande de libération d’Aurore Martin auprès de François Hollande

Thématiques > Démocratie et solidarité > Demande de libération d’Aurore Martin auprès de François Hollande
8 novembre 2012

Avec des nombreux autres élus de tous bords politiques et de nombreux citoyens, José Bové demande dans une lettre ouverte la libération d’Aurore Martin.



Soyons nombreux et nombreuses à signer cette pétition

=-=-=-=-

Le lundi 5 novembre 2012,

Monsieur le Président,

Comme le vous savez, Aurore Martin, militante basque de Batasuna a été remise par la gendarmerie nationale aux mains des autorités judiciaires espagnoles dans le cadre de l’exécution d’un Mandat d’Arrêt Européen (MAE). Elle est aujourd’hui incarcérée à la prison madrilène de Soto del Real.

L’exécution de ce Mandat d’Arrêt Européen a lieu dans un contexte politique particulier en Pays Basque. En effet, il y a un an, la Conférence de Paix qui s’est déroulée à St Sébastien, au Palais d’Aiete, sous l’égide de Kofi Anann et avec la participation notamment de Jonathan Powell et de Pierre Joxe, a débouché sur l’arrêt définitif des actions armées de l’ETA. Aujourd’hui, nous considérons qu’il existe une opportunité réelle pour qu’un processus de paix puisse se dérouler jusqu’à son terme.

Cela étant, nous tenons à vous faire part de notre consternation à l’annonce de la remise d’Aurore Martin aux autorités espagnoles ; nous dénonçons la mise en exécution de ce MAE.

Nous requerrons la libération immédiate d’Aurore Martin, ressortissante française, car les faits visés par l’Espagne ne sont pas répréhensibles en France : appartenance à un parti politique légal en France (Batasuna) et participation à des manifestations publiques.

Nous vous demandons de prendre en compte les changements intervenus ces derniers mois en Pays Basque, et d’intervenir afin que le gouvernement français réponde de façon positive aux recommandations des experts internationaux réunis l’an dernier à la Conférence de Paix d’Aiete et facilite le déroulement du processus de paix en cours.

Monsieur le Président, veuillez agréer l’expression de nos sentiments les plus respectueux.