" /> José Bové - Les députés s’opposent à la renationalisation des autorisations d’OGM

Les députés s’opposent à la renationalisation des autorisations d’OGM

Thématiques > Agriculture > OGM > Les députés s’opposent à la renationalisation des autorisations d’OGM
13 octobre 2015

La Commission environnement et santé publique a rejeté aujourd’hui la proposition de la Commission européenne de renationaliser l’utilisation des OGM dans l’alimentation humaine et animale.
Pour José BOVÉ, membre Verts-ALE de la commission agriculture et développement durable :

"Les députés ont indiqué clairement à la Commission européenne leur opposition à sa proposition d’un régime d’autorisation à la carte qui va littéralement semer la pagaille au sein de l’UE. Celle-ci est donc invitée à faire une nouvelle proposition.
La Commission a jusqu’ici refusé de revenir sur sa proposition, ignorant non seulement le vote démocratique du Parlement mais également l’opposition d’une majorité de gouvernements et de citoyens européens. Mr Juncker doit revoir sa copie.

Pour Michèle RIVASI, Vice-présidente du groupe Verts-ALE, membre de la Commission environnement et santé publique

" Le Président Juncker s’était engagé à revoir le système d’autorisation des OGM en tenant compte aussi bien du principe de précaution que de l’avis défavorable d’une majorité d’États et d’Européens. Mais il a, semble-t-il, la mémoire courte.
Nous lui rappelons donc aujourd’hui que laisser aux États membres le choix de refuser individuellement un OGM est non seulement cynique mais également une source d’incertitude juridique ingérable."