" /> José Bové - Une Pologne fracturée

Une Pologne fracturée

Thématiques > Climat et énergie > Une Pologne fracturée
15 novembre 2013

Le 14 novembre 2013, José Bové et des militants anglais de Belcombe dans le Sussex ce sont joints à la manifestation organisée par les habitants et les villageois de Zurawlow situé à 260 kilomètres de Varsovie à la frontière avec l’Ukraine.



L’entreprise américaine Chevron qui tente de se déployer en Pologne est bloquée depuis début juin par les habitants qui refusent que leur terres soient confisquées et que leurs vies soient détruites. Dans cette région à l’est de l’Union européenne, il n’y a pas d’autres alternatives que l’agriculture. Ces terres noires et profondes comptent parmi les plus fertiles de notre continent. Depuis des générations cette région est un des greniers à blé du monde. La destruction de cette zone fertile entrainerait la destruction de dizaines de milliers d’emplois et la seule alternative pour les paysans chassés de leur terre serait d’être embauchés comme vigile par les sociétés de gardiennage pour des salaires de misère.

L’utilisation de la fracturation hydraulique, seule technologie disponible pour extraire le gaz de la roche mère nécessite des millions de mètres cubes d’eau, alors que cette zone ne reçoit en moyenne que 550 mn de pluie par an.

Alors que les autorités de la Pologne ont la responsabilité d’organiser et d’accueillir la Conférence des Nations-Unis sur les climats, les habitants de Zurawlow ont décidé de faire le déplacement à Varsovie pour rappeler que l’utilisation des énergies fossiles renforce le réchauffement climatique.
L’Union européenne doit définir d’urgence une politique qui permette à la fois d’assurer les besoins énergétiques de 500 millions de personnes sans détruire l’environnement.


Visite à Zurawlow (Pologne) pour soutenir les... par EurodeputesEE