" /> José Bové - Les grands groupes du Parlement européen laissent aller la crise

Les grands groupes du Parlement européen laissent aller la crise

Thématiques > Agriculture > Les grands groupes du Parlement européen laissent aller la crise
17 septembre 2009

Alors que la mobilisation des producteurs de lait européen en grève s’est amplifiée, Mariann Fisher Böel n’a visiblement toujours pas compris la détresse des éleveurs et n’a apporté que de bien piètres réponses sans envergure aux propositions faites pour sauver le secteur laitier.



Elle n’appelle qu’à plus de restructuration par les cessations d’activités des éleveurs. Le Parlement européen aurait pu mieux faire en étant plus ambitieux dans ses réponses à la crise et sa nouvelle interpellation du Conseil des Chefs d’Etat et de Gouvernement. Les groupes majoritaires à travers leur vote respectif, à quelques exceptions individuelles près, ont soutenu les aides aux exportations d’excédents sans vouloir utiliser ces fonds pour aider directement les producteurs confrontés aux plus grandes difficultés financières. Ils ont rejetés toutes les propositions ou les amendements du groupe Verts-ALE qui allaient, eux, dans ce sens. Cette attitude est déplorable. Pour José Bové, Vice Président de la Commission Agriculture et Développement rural du Parlement, les solutions sont dans la combinaison de :