" /> José Bové - Pour un groupe Europe Ecologie à l’Assemblée Nationale : José Bové en campagne pour les législatives.

Pour un groupe Europe Ecologie à l’Assemblée Nationale : José Bové en campagne pour les législatives.

Thématiques > Europe > Pour un groupe Europe Ecologie à l’Assemblée Nationale : José Bové en campagne pour les législatives.
31 mai 2012

Depuis deux ans Europe Ecologie et le Parti Socialiste travaillent ensemble pour créer les conditions d’une alternative politique en France. Un accord de projet et de gouvernement ont été mis en œuvre. L’élection de François Hollande, comme Président de la République et la nomination du gouvernement avec deux ministres EELV en sont la concrétisation. Il faut maintenant donner les moyens à cette nouvelle majorité de pouvoir gouverner et légiférer. C’est l’élection d’une large majorité à l’Assemblée Nationale qui le permettra.



Elire des député-e-s écologistes à l’Assemblée Nationale, c’est la garantie de leur engagement contre les politiques de démantèlement des services publics, d’élimination des paysans, de mondialisation sauvage destructrice d’emplois et pour préserver un environnement sain sans gaz de schiste.

Face à l’Assemblée Nationale

Depuis deux ans Europe Ecologie et le Parti Socialiste travaillent ensemble pour créer les conditions d’une alternative politique en France. Un accord de projet et de gouvernement ont été mis en œuvre. L’élection de François Hollande, comme Président de la République et la nomination du gouvernement avec deux ministres EELV en sont la concrétisation. Il faut maintenant donner les moyens à cette nouvelle majorité de pouvoir gouverner et légiférer. C’est l’élection d’une large majorité à l’Assemblée Nationale qui le permettra.

Elire des député-e-s écologistes à l’Assemblée Nationale , c’est la garantie de leur engagement contre les politiques de démantèlement des services publics, d’élimination des paysans, de mondialisation sauvage destructrice d’emplois et pour préserver un environnement sain sans gaz de schiste.

Face aux crises sociales, économiques et écologiques nous devons mettre en œuvre non pas des politiques d’adaptation mais une véritable dynamique de modèle social et écologique. Nos biens communs sont menacés : l’eau, la terre, l’air, la biodiversité mais aussi nos biens sociaux, santé, retraite, répartition des richesses.

Mon mandat de Vice-Président de la Commission de l’Agriculture et du Développement Rural ne s’est pas arrêté durant la campagne, et je n’ai pas pu répondre à toutes les sollicitations. Mais j’ai tenu à être présent auprès du maximum de candidats d’Europe Ecologie :

- Le 11 avril aux côtés de Geneviève Blanc et Eric Doulcier dans la 5 ème circonscription du Gard, puis aux côtés de Christophe Cavard et Sandra Solinski 6 ème Circonscription du Gard

- La matinée du 12 avril, à Golfech, aux côtés des candidats du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne

- L’après-midi du même jour, aux côtés de François Simon , candidat sur la 3 ème circonscription de la Haute-Garonne à Toulouse

- Le 3 mai, je suis aux côtés de Perrine Ledan , candidate des Français de l’étranger pour le Bénélux

- Le 15 mai, je soutiens Caroline Pinet et Saïd Rezeg , candidats sur la 6 ème circonscription de Seine-et-Marne face à Jean-François Copé. Caroline, à l’Assemblée nous comptons sur toi contre les prospections d’hydrocarbures ! Le soir, je participe, avec Sandrine Belier, au meeting de soutien pour Anny Poursinnoff , une de nos députée sortante et les candidats des Yvelines .

- Le 16 mai, Alexandre Poiret et Cindy Pacques , candidats sur la 4e circo du Pas-de-Calais m’accueillent à Berk. Je soutiens ensuite le combat de l’association Novissen contre le projet de ferme-usine des 1000 vaches aux côtés de Lyacout Haïcheur et Frank Moncomble , en Picardie . Barbara Pompili me reçoit sur la circonscription d’Amiens. Je passe ensuite à Creil, soutenir Isabelle Maupin , candidate aux législatives sur la troisième circonscription de l’Oise

- Le 17 mai, je suis aux côtés de Yves Aubry sur la circonscription d’Ancenis, Châteaubriant et Blain (44) puis René Louail , mon compagnon de la Confédération Paysanne, dans sa circonscription des Côtes d’Armor

- Le 24 mai, avec les candidats Europe Ecologie de l’Hérault , puis avec Jean-Louis Roumegas à Villeuneuve-les-Maguelones, ville où j’ai eu séjourné…

- Le 28 mai, les candidats du Tarn m’ont accueilli à Albi le temps d’une conférence de presse

- Dans la soirée du 28 mai, puis la matinée du 29, j’ai soutenu Aminata Niakate et Jacques Perreux, Marie-Leclerc Bruant et Laurent Taupin, Christian Metairie et Souela Zaoui Hamdi, Medhy Belabbas et Marie-Françoise Porch, les candidats écologistes du Val-de-Marne.

- Le 1 er juin en fin de matinée, je suis reçu à Cahors par Francesco Testa et Florence Godefroy , les candidats des 2 circonscriptions du Lot.

- Le 1 er juin, c’est la Dordogne qui m’accueille. Je rencontre Jean-Paul Quentin à Sarlat, puis à Bergerac, je retrouve avec plaisir Brigitte Allain , qui m’avait succédé à la Conf’ en tant que porte-parole.

- Le 2 juin, je suis aux côtés d’ Alexandre Marsat et Marie Bové sur la première circonscription de la Gironde.

- Le 4 juin en Lozère, je suis aux côtés de Claude Lhuillier .

Puis tout au long de la campagne, j’ai milité activement avec Marie-Thérèse Foulquier et Jean-Dominique Gonzalès , les candidats de l’Union dans la 3e circonscription de l’Aveyron, les candidats pour lesquelles je voterai les dimanches 10 et 17 juin.

Pour faire avancer nos idées, nos valeurs, je vous demande de voter pour les canidats d’Europe Ecologie Les Verts.

Les 10 et 17 juin, nous devons nous tourner vers l’avenir pour construire une alternative démocratique, sociale, écologique et européenne.