" /> José Bové - Via Campesina : « Quelle place pour les paysan(ne)s du monde ? »

Via Campesina : « Quelle place pour les paysan(ne)s du monde ? »

Thématiques > Agriculture > PAC > Via Campesina : « Quelle place pour les paysan(ne)s du monde ? »
18 novembre 2010

La Coordination Européenne Via Campesina et La Via Campesina ont organisé le 16 novembre un atelier au Parlement européen sur « Quelle place pour les paysan(ne)s du monde ? », sous la Présidence de José Bové, Vice Président de la Commission de l’Agriculture et Développement Rural.



Cet atelier a traité de l’impact de la Politique Agricole Commune sur l’agriculture paysanne dans le monde, et de la cohérence entre les politiques agricole, commerciale et de développement, avec comme toile de fond la reforme de la PAC après 2013. Les intervenants [1] ont fait les recommandations suivantes :

« les paysans du nord ont besoin de ceux du sud » a souligné Genevieve Savigny, « pour dénoncer des politiques absurdes, qui malgré d’importantes subventions fait disparaitre les paysans ». « La production alimentaire doit d’abord nourrir la population locale » a indiqué Henry Saragih « autrement, la famine et la pauvreté ne cesseront de croître ». « Il faut redynamiser les exploitations familiales » a conclu José Bové « et tourner définitivement la page des aides historiques pour établir un modèle qui tienne plus en compte des actifs et non le nombre des hectares. Mais il faut se battre pour trouver un consensus le plus large possible, de manière pédagogique, car la Commission européenne, le Conseil ainsi que Copa-Cogeca ne sont pas d’accord ».

European Coordination Via Campesina / Coordination Européenne Via Campesina
rue de la Sablonnière 18- 1000 Bruxelles – metro : Botanique
www.eurovia.org

[1Intervenants : José Bové, José Henry Saragih, Coordinateur de La Via Campesina (Indonésie) ; Dena Hoff, National family Farm Coalition (USA) ; Renaldo Chingore, UNAC (Mozambique) ; Juana Ferrer, Confederación Nacional de Mujeres Campesinas, Rép. Dominicaine ; Geneviève Savigny, Coordination Européenne Via Campesina ; Bernard Njonga, Président de l’ACDIC – Cameroun.