" /> José Bové - Libérez nos amis Kurdes

Libérez nos amis Kurdes

Thématiques > Démocratie et solidarité > Libérez nos amis Kurdes
30 mars 2010

Demain Jeudi 4 mars à 11h, tous et toutes à la Sous-Préfecture de Millau, avec le comité de soutien, pour une demande de RDV



Depuis 2007, les Etats européens, dans le cadre d’échanges avec la Turquie, se sont lancés dans la répression contre le peuple kurde. Echanges de bons procédés ? Toujours est-il que l’Europe procède à des vagues d’arrestations injustifiées. Le peuple kurde de Turquie est aujourd’hui victime de négociations politiques et surtout économiques entre les Etats, dans lesquels ils servent de monnaies diplomatiques et notamment en France. Depuis 1987, des dizaines de milliers de Kurdes, dont les 4000 villages ont été détruits par l’armée turque, ont été déplacés. Beaucoup d’entre eux, perdus, victimes de la répression politique et de la torture dans les prisons turques sont arrivés en Europe (cf rapport d’Amnesty, de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et du Commissariat des Droits de l’Homme et des réfugiés des Nations Unies…) C’est dans ce contexte d’acharnement que les sections antiterroristes en Europe ont arrêté ces derniers jours 93 personnes dont 11 en France. Elles ont été placées en garde à vue. Le motif de leur arrestation reste inconnu. A l’issue de 5 jours de garde à vue, 7 d’entre elles ont été mises en examen et placées en détention provisoire à Paris. Parmi elles, Ali Dogan, citoyen français, ethnologue et journaliste, résidant au Mas Razal (Pierrefiche du Larzac), organise depuis plus de 10 ans, de façon tout à fait légale et connue, des journées d’échanges avec des associations culturelles, journées auxquelles participent également des universitaires et des associatifs, et ce dans la plus grande transparence. Ali est très connu pour son engagement auprès des défenseurs des Droits de l’Homme et contre la torture en Turquie. Interprète, il est également connu pour sa médiation entre les autorités administratives françaises (juridiques et policières) et les réfugiés kurdes. C’est avec consternation que nous avons appris la nouvelle de son arrestation. Nous souhaitons que le peuple Kurde puisse disposer de lui même de manière démocratique et en accord avec les Droits de l’Homme. Nous exigeons la libération immédiate de notre ami et voisin Ali Dogan et des autres Kurdes emprisonnés avec lui en Europe. Dès à présent, nous annonçons la création d’un comité de soutien. Le Comité de Soutien à Ali Dogan et aux autres Kurdes emprisonnés