" /> José Bové - Elevage : pour des organisations communes de marché

Elevage : pour des organisations communes de marché

Intervention de José Bové au Parlement Européen
Thématiques > Agriculture > PAC > Elevage : pour des organisations communes de marché
15 novembre 2010

« Comme en 2007 les cours internationaux des céréales s’envolent et comme il y a deux ans, les éleveurs voient leurs couts de production exploser, la nourriture des bovins représentant 60 à 80 % des charges, et leurs revenus s’effondrer : 700 € par mois en moyenne pour vivre. Devons-nous attendre que les crises successives détruisent l’agriculture paysanne européenne avant d’agir ? Les consommateurs paient 17 euros le kilo l’entrecôte au supermarché et les producteurs reçoivent 3 €. Est-ce normal ? La Parlement s’est prononcé le 7 septembre 2008 en votant le Rapport « Des revenus équitables pour les agriculteurs ». Il interpellait la Commission pour qu’elle agisse rapidement et interdise la vente à un prix inférieur aux coûts de production. Les députés se sont prononcés à Strasbourg pour renforcer les organisations de producteurs, pour stopper la spéculation sur les marchés internationaux et pour contrôler le poids des entreprises de la transformation et de la distribution. Les éleveurs attendent plus encore : ils veulent la mise en place ou le renforcement d’organisations communes de marchés, seuls outils capables de stabiliser les cours et d’offrir une visibilité économique à long terme après le démantèlement en 2005 des outils de soutien européens. La semaine prochaine, le Commissaire Dacian Ciolos, présentera sa proposition de réforme de la PAC. Il devra donner des réponses claires aux éleveurs. Il en va de sa crédibilité et de celle de l’Europe. »