" /> José Bové - Droit à la Souveraineté alimentaire : définition rapide

Droit à la Souveraineté alimentaire : définition rapide

Thématiques > Agriculture > Droit à la Souveraineté alimentaire : définition rapide
21 septembre 2009

Le droit à la Souveraineté alimentaire a été imaginé en 1996 par Via campesina et une coalition internationale d’association en réponse à la libéralisation du commerce des produits agricoles imposés par l’OMC et cautionné par la FAO. Nous reprenons ici les grandes lignes de la déclaration du Forum des ONG qui s’est déroulé en 1996 à Rome en marge du Premier Sommet Mondial de l’Alimentation.

La souveraineté alimentaire inclut :

Le droit à la souveraienté alimentaire et ses implications a été approfondi depuis 1996. En février 2007, plus de 300 militants originaires de 110 pays (représentants des organisations paysannes, des associations de défense de l’environnement, des associations de consommateurs, des syndicats de salariés, des chercheurs) se sont retrouvés au Mali. Les conclusions de leur réflexion sont disponibles sur le site Nyéléni2007