" /> José Bové - L’Europe, un rêve subversif

L’Europe, un rêve subversif

Thématiques > Europe > L’Europe, un rêve subversif
20 décembre 2012

Chères amies, chers amis,

Les adhérents d’EELV m’ont accordé leur confiance en me plaçant en tête du collège des hommes lors de la consultation dans le sud-ouest et je tiens sincèrement à les en remercier. Le Conseil fédéral d’EELV a validé ce choix en me désignant tête de liste de notre euro-région pour les élections européennes de mai prochain.



Au niveau national, c’est une véritable équipe qui a vu le jour. Parmi elle, des députés européens sortants, fort d’un bilan dont nous sommes fiers. De nouvelles personnes l’ont enrichi, notamment dans le Sud-Ouest, qui apporteront leurs enthousiasmes, leurs connaissances et leurs compétences. Avec Catherine, Stéphane, Françoise, aussi désignés au Conseil Fédéral, notre début de liste allie expérience et conviction.

drapeau_europe-b344dLe processus de désignation des têtes de liste écologistes pour l’ensemble de l’Union Européenne se poursuit lui jusqu’au 28 janvier. Faisons des Primaires Vertes un succès et un exemple, intensifions encore la participation !

Lors de cette campagne, nous aurons la responsabilité de convaincre nos concitoyens que c’est au niveau de l’Europe que se trouvent les solutions nécessaires pour sortir enfin de la crise écologique, sociale, économique et financière. Les manifestants, réunis jours et nuit sur la place Maiden à Kiev en Ukraine, nous rappellent que même si l’Europe en construction n’est pas parfaite, elle est pour nombreux de nos voisins un rêve de paix, de démocratie et de stabilité. Beaucoup de choses restent en effet à réaliser pour que le futur de l’Europe soit influencé par nos idées.

Face à la montée des nationalismes de droite comme de gauche en France comme dans le reste de l’Union, et aux solutions simplistes qui relèvent d’une autre époque, les écologistes apportent des réponses d’espoir et de solidarité.

Le renforcement d’une Union européenne fédérale et dotée de moyens suffisants pour lancer des programmes ambitieux ferra partie de notre priorité. Alors que le Parlement européen souhaite la mise en place d’une taxe sur les transactions financières, la taxe Tobin, pour renflouer les caisses, les Chefs d’états et de gouvernement veulent absolument garder la main sur la clé du coffre et sur le budget de l’Union. Le bras de fer devra être engagé avec le Conseil européen.

La démocratie ne doit pas se faire avaler par le désir insatiable de pouvoir des multinationales. Nous avons déjà critiqué l’ouverture des négociations entre l’Union européenne et les Etats-Unis car en l’état, cela donnera la possibilité aux entreprises globales de bloquer de nouvelles réglementations environnementales ou sociales qui iraient à l’encontre de leurs profits à cours terme. Cette négociation réalisée dans l’opacité est totalement inacceptable.

Nous devrons placer toute notre énergie pour convaincre nos concitoyens que la transition écologique est indispensable et qu’elle est une source d’emplois nouveaux et de bien vivre pour tous. La conférence de l’ONU en 2015 à Paris doit déboucher sur un accord contraignant pour enrayer le dérèglement climatique. Faire de 2015 un événement planétaire est donc un enjeu majeur.

Tant de priorités, tant de sujet de mobilisations, que je serai fier de porter encore avec vous dans cette campagne, comme nombre d’entre vous le feront en s’engageant pour les élections municipales. Utilisons ensemble ces tribunes pour construire notre rêve écologiste.

Je vous souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’année, une année 2014 combative et solidaire.

Amitiés

José Bové