" /> José Bové - Midi Libre : Débat de choix sur le durable

Midi Libre : Débat de choix sur le durable

Thématiques > Démocratie et solidarité > Midi Libre : Débat de choix sur le durable
3 juillet 2010

Il est des mots qui ne font pas bon ménage : développement et durable font partie de ceux-là. La raison est toute simple : comment peut-on continuer à parler d’une croissance, qui va continuer à polluer et à détruire, sans se poser la question de la finitude de la Terre ?



Et José Bové d’utiliser une image frappante : « Si l’on continue d’utiliser les ressources comme les Européens le font aujourd’hui, il nous faudrait quatre planètes ! » Comment s’accommoder alors de la seule à notre disposition ? Le député européen propose : « Il faut remettre en cause le développement pour reconstruire le monde. » A ses côtés, dans ce débat qui a fait recette et auquel Bertrand Delanoë manquait à l’appel, Noël Mamère sourit et ajoute : « On ne vous demande pas de vous serrer la ceinture ! Il s’agit d’adopter un autre mode de production et de consommation. » Leur projet pour demain peut se résumer en une phrase : arriver à une reconversion écologique de la société. Pour y arriver, favoriser les échanges au niveau régional et lutter contre le gaspillage sont des priorités. « Je suis pour une croissance sélective, celle de l’utilité sociale et du bien-être », conclut José Bové. Laurie ZENON Midi Libre, édition du 3 juillet 2010