" /> José Bové - Liberté pour les militants de la Confédération Paysanne

Liberté pour les militants de la Confédération Paysanne

Non à la ferme des 1000 vaches
Thématiques > Agriculture > PAC > Liberté pour les militants de la Confédération Paysanne
29 mai 2014

Liberté pour les militants de la Confédération paysanne !

Mercredi 28 mai, des militants de la Confédération Paysanne ont mené une action d’opposition au projet aberrant de ferme des 1000 vaches à proximité d’Abbeville (Somme) en démontant une partie de la salle de traite.



Suite à l’action, quatre militants ont été mis en garde-à-vue. Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération Paysanne, a été arrêté après son entretien avec le ministre de l’agriculture sur le quai de la gare, avec une brutalité extrême.

José Bové, député européen et soutien des opposants au projet, a tenu a exprimé sa solidarité avec les militants : « Cette répression syndicale est complétement inacceptable. Je demande la libération immédiate des personnes gardées à vue.

Il est plus que temps de tourner le dos à ce modèle agricole productiviste qui détruit emplois et environnement. Stéphane le Foll et Ségolène Royal doivent entendre l’opposition et arrêter le projet au plus vite ».